samedi 22 juillet 2017

Un internet neutre

Un rapport des députés députés Laure de la Raudière et Corinne Erhel, présenté le 13 avril 2011, étudiait la neutralité d'internet. Ce rapport insistait sur l'importance de "définir dans la loi le principe de neutralité" de l'internet et des réseaux. Cette neutralité, les deux députés la définissent comme "la capacité pour les utilisateurs d'internet d'envoyer et de recevoir le contenu de leur choix, d'utiliser les services ou de faire fonctionner les applications de leur choix, de connecter le matériel et d'utiliser les programmes de leur choix, dès lors qu'ils ne nuisent pas au réseau". Le tout avec "une qualité de service transparente, suffisante et non discriminatoire".

Une définition "trans-partisane" et saluée par la Quadrature du net. La question de la neutralité du net se pose aujourd'hui avec des fournisseurs d'accès ayant des intérêts dans les contenus qu'ils traitent, un trafic en forte croissance et qui coûte de plus en plus cher, et des gouvernements tentés par le filtrage de sites.

Il faut "préserver l'internet universel, immense bien collectif, qui ne doit pas être transformé au gré des intérêts des différents acteurs", soulignent les députés. "C'est un objectif politique, économique et sociétal."

L'importance des enjeux "de la neutralité d'Internet" nécessite une vigilance. Ail-Network participe, par son existence et le choix de ses technologies, à cette vigilance.

Opérateur déclaré ARCEP N°12/0001

Ail-Network est membre de la FFDN

Demande en ligne

Remplir le formulaire

Permanence

Réunion ouverte à tous

Tous les jeudis de 18h à 19h30

EHPAD Saint-Joseph

7 rue Meyer

81200 Mazamet

Salle sous-sol formation informatique