lundi 24 avril 2017

L'accès à internet

L'accès à Internet a beaucoup changé depuis sa création (1970). Un  F.A.I. ( fournisseur d'accès à Internet ) est nécessaire pour permettre cet accès, au travers d'un moyen physique, soit une connexion filaire (réseau téléphonique commuté (bas débit), ADSL, fibre optique jusqu'au domicile...), soit grâce à une connexion sans fil permettant un accès mobile (WiMAX, Internet par satellite, 3G+, 4G, WIFI...).

Ail-Network est un fournisseur d'accès à Internet associatif, comme d'autre avant lui : exemple FDN French Data Network.

Les évolutions technologiques vont vites. Les montants financiers sont importants au regard de la dimension du Tarn Sud.

Pour l'illustrer par un exemple, selon wikipedia, la technologie 4G est la 4e génération de standards pour la téléphonie mobile. Elle est le successeur de la 3G et de la 2G. Elle permet le "très haut débit mobile", soit des transmissions de données à des débits théoriques de l'ordre de 100 Mb/s. Mais ils seraient en pratique de l'ordre de quelques dizaines de Mb/s, suivant le nombre d'utilisateurs puisque la bande passante est partagée entre les terminaux des utilisateurs gérés par une même station.

On peut espérer pouvoir résoudre une partie du problème des zones non desservies par l'ADSL, et couvertes par les réseaux téléphoniques sans fil.

En France, l'ARCEP a attribué les licences 4G LTE aux opérateurs en 2011. Les enchères vont rapporter à l'état plus de 2,6 milliards d'euros.

Le résultat du premier appel d’offres 4G pour la bande de fréquence des 2 600 MHz se répartit comme suit :

  • Bouygues Telecom obtient 15 MHz duplex pour 228 011 012 € ;
  • Free Mobile obtient 20 MHz duplex pour 271 000 000 € ;
  • Orange obtient 20 MHz duplex pour 287 118 501 € ;
  • SFR obtient 15 MHz duplex pour 150 000 000 €.

Soit un total de 936 129 513 €.

Le résultat du second appel d'offres 4G pour la bande des 800 Mhz, issue de l'arrêt de la télévision hertzienne analogique, se répartit comme suit :

  • Bouygues Telecom obtient 10 MHz duplex pour 683 087 000 € ;
  • Orange obtient 10 MHz duplex pour 891 000 005 € ;
  • SFR obtient 10 MHz duplex (2 blocs de 5 MHz) pour 1 065 000 000 €. ;
  • Free Mobile n'obtient pas de fréquences dans cette bande mais a accès a un roaming via SFR.

Soit un total de 1 748 087 000 €.

Répartition totale de la 4G en France : 30 MHz pour Orange, 25 MHz pour SFR, 25 MHz pour Bouygues, 20 MHz pour Free Mobile.

L'accès internet par le réseau téléphonique hertzien, avec des débits de plusieurs dizaines de Mb/s, est sûrement pour bientôt. Il restera cependant le coût du service, la neutralité du net, les  débits variables non symétriques selon le nombre d'utilisateurs et les zones où le téléphone 4G ne passe pas.

 

 

 

Opérateur déclaré ARCEP N°12/0001

Ail-Network est membre de la FFDN

Demande en ligne

Remplir le formulaire

Permanence

Réunion ouverte à tous

Tous les jeudis de 18h à 19h30

EHPAD Saint-Joseph

7 rue Meyer

81200 Mazamet

Salle sous-sol formation informatique