jeudi 23 mars 2017

Rotary club de Mazamet : La solidarité en avant, à pied et à vélo !

Le Rotary Club Mazamet Montagne Noire organise chaque année une action « à pied à vélo » afin de recueillir des fonds destinés ensuite à diverses associations locales.

Cette année, la « Table Ronde » et « los Bonhétaïres dal Soumal » s'associent à cette action qui aura lieu

le dimanche 29 juin, à partir de 08h00, salle des sports de St Amans Soult.

Le Rotary club Mazamet invite les adhérents d'Ail-Network et ses sympathisants à participer à cette journée conviviale de randonnées à pied ou à VTT à travers notre magnifique Montagne Noire.

Pour mémoire, le Rotary Club de Mazamet et Montagne Noire a soutenu l'association Ail-Network dans son engagement pour promouvoir un internet libre, solidaire et citoyen, par l'octroi d'un prix d'un montant de 500 euros.

 

 

 

ACTU: Je n'ai rien à cacher - Lorraine Data Network

Nos confrères lorrains ont mis en ligne la vidéo d'une conférence de 20 minutes.

"Cette conférence tente de contrecarrer en 20 minutes la sempiternelle réponse à la critique de la surveillance généralisée :

Peu importe, je n’ai rien cacher.  Elle s’adresse à tout type de public.

Google pense que « si [nous faisons] quelque chose [que nous souhaitons] que personne ne sache, peut-être [devrions-nous] commencer par ne pas le faire » et que « la vie privée pourrait en réalité être une anomalie ». Pourtant nous utilisons tous plus ou moins ses services et ceux des entreprises qui développent le même mode de pensée sur Internet. Mais au fait, n’avons-nous vraiment rien à cacher ?"

>>> VOIR LA VIDÉO <<<

>> Lien vers la page originale <<

 

ail-network un petit internet

Ail-network se veut un petit internet, affirmant qu'Internet est avant tout une démarche locale. Ces petits réseaux s'interfacent avec d'autres petits sous-réseaux constituant ainsi INTERNET.

Les avantages de la segmentation en petits réseaux (sous réseau ) sont les suivants :

  • Utilisation de plusieurs media (câbles, supports physiques). La connexion de tous les noeuds à un seul support de réseau peut s'avérer impossible, difficile ou coûteuse lorsque les noeuds sont trop éloignés les uns des autres ou qu'ils sont déjà connectés à un autre media.
  • Réduction de l'encombrement. Le trafic entre les noeuds répartis sur un réseau unique utilise la largeur de bande du réseau. Par conséquent, plus les noeuds sont nombreux, plus la largeur de bande requise est importante. La répartition des noeuds sur des réseaux séparés permet de réduire le nombre de noeuds par réseau. Si les noeuds d'un réseau de petite taille communiquent principalement avec d'autres noeuds du même réseau, l'encombrement global est réduit.
  • Economise les temps de calcul. Les diffusions (paquet adressé à tous) sur un réseau obligent chacun des noeuds du réseau à réagir avant de l'accepter ou de la rejeter.
  • Isolation d'un réseau. La division d'un grand réseau en plusieurs réseaux de taille inférieure permet de limiter l'impact d'éventuelles défaillances sur le réseau concerné. Il peut s'agir d'une erreur matérielle du réseau (une connexion
  • Renforcement de la sécurité. Sur un support de diffusion du réseau comme Ethernet, tous les noeuds ont accès aux paquets envoyés sur ce réseau. Si le trafic sensible n'est autorisé que sur un réseau, les autres hôtes du réseau n'y ont pas accès.
  • Optimisation de l'espace réservé à une adresse IP. Si un numéro de réseau de classe A ou B vous est assigné et que vous disposez de plusieurs petits réseaux physiques, vous pouvez répartir l'espace de l'adresse IP en multiples sous-réseaux IP et les assigner à des réseaux physiques spécifiques. Cette méthode permet d'éviter l'utilisation de numéros de réseau IP supplémentaires pour chaque réseau physique.

le printemps du wifi avril 2012

Les 28, 29 et 30 avril 2012, Le Net du Kermeur reçoit pendant trois jours au Kermeur les rencontres des réseaux ruraux.

Trois jours dédiés aux techniques de ces réseaux (essentiellement le wifi), ses applications et son avenir.

Que ce soient des associations, des PME ou des particuliers, le Printemps du wifi est ouvert à tous. L'accès aux rencontres est gratuit.

Inscription et renseignements sur le site : www.printempsduwifi.fr/

Ail-Network y sera représenté par Bruno Marten. Carbodebit et tetaneutral sont aussi du voyage. 


Les grandes lignes du programme :
Accueil samedi 28 avril à partir de 9h.
Conclusion des rencontres lundi 30 avril à 17h.
Ateliers techniques, partage de méthodes
L'objectif fibre
Retours d'expériences
Visite d'installations
Présentation de matériels wifi
Bourse de matériels d'occasion.

A l'origine: les Ran Réseaux ruraux collaboratifs

Le Printemps du wifi a été créé en 2005 à l'initiative de plusieurs associations regroupées au sein du RAN (Rural Aera Network) qui entretient une liste de diffusion toujours très active. Il s'agissait là de structures développant des réseaux wifi collaboratifs, citoyens et solidaires (Freifunk ou infra) destinés à fournir de l'internet haut débit sur les zones laissées blanches par l'ADSL. A l'origine se trouvaient Thomas Gassilloud, Didier Lebrun et Sylvain Lacaze. Depuis, la sphère du Printemps du wifi s'est largement étendue avec l'implication de nouveaux venus et notamment l'arrivée des PME qui se sont lancées sur ce marché.

Depuis le premier "Printemps" organisé en 2005 à Saint Cernin (Lot), plusieurs rencontres ont eu lieu. La dernière en date s'est déroulée à Carbes (Tarn) en mai 2010, les précédentes à :
Saint Bresson (Gard) en 2008
Mayet de Montagne (Allier) en 2007
Tamniès (Dordogne) en 2006

campagne d'adhésion 2012

 Pour soutenir, j'adhère !

Adhérez à Ail-Network !

10 euros ( ou plus si vous le souhaitez ) pour promouvoir un internet local, libre, solidaire et citoyen, que vous bénéficiez d'une offre internet, ou pas.

Lien vers le RIB (cliquer sur RIB)

Message de la fédération :

La Fédération FDN regroupe des fournisseurs d'accès à Internet (FAI) associatifs loi 1901, animés par des bénévoles. Elle a été créée par des individus ayant des valeurs communes fortes : la neutralité du réseau, permettre aux abonnés de décider des actions de leur FAI, apporter à leurs abonnés toutes les possiblités offertes par Internet.

FDN date des débuts d'Internet en France, c'est en effet le plus ancien fournisseur d'accès Internet français qui soit encore en exercice. En ces temps reculés, la norme pour un FAI était d'être une association, animée par une poignée de passionnés, ou une très petite entreprise (en général vivant d'une autre activité plus lucrative, comme le Minitel). Depuis, les petites entreprises ont grossi, ou ont été avalées par les téléphonosaures. Nous défendons une autre vision d'Internet. Notre démarche montre qu'avec un peu de volonté, il est possible de proposer une alternative viable aux grands FAI, un Internet qui appartient à tous.

Ces dernières années, FDN a connu une augmentation constante de son nombre d'adhérents et d'abonnés, amenant une crise paradoxale : nous rencontrions plus de bonnes volontés que nous n'étions capables d'en impliquer dans le fonctionnement d'une seule association. L'idée était alors lancée : essaimer. L'objectif était simple : permettre à tous ceux qui le souhaitent de créer, chez eux, entre eux, un fournisseur d'accès à Internet associatif, leur fournisseur d'accès. La Fédération FDN est née de ce mouvement, et regroupe aujourd'hui une quinzaine d'associations (dix membres de la Fédération, quatre dont l'adhésion est en cours, encore beaucoup d'autres en gestation).

Les membres de la Fédération sont divers, et c'est tant mieux. Certains fournissent de l'accès ADSL, certains sont fortement orientés sur le local, d'autres construisent leur propre boucle locale, par exemple en couvrant en Wifi des zones mal desservies par l'ADSL ou le câble, certains visent un public spécifique, d'autres pas, d'autres encore mélangent toutes ces activités.

Les 10 membres de la Fédération FDN sont, dans l'ordre alphabétique :

  • Aquilenet - Fourniture d'accès ADSL, région Bordeaux-Aquitaine
  • FDN - Fourniture d'accès ADSL, France entière
  • Franciliens.net - Fourniture d'accès ADSL et VPN en Île-de-France
  • Ilico - Fourniture d'accès ADSL en Corrèze
  • Iloth - Fourniture d'accès Internet dans l'Hérault
  • LDN - Fourniture d'accès ADSL en Lorraine
  • NDN - Fourniture d'accès ADSL sur les Alpes-Maritimes
  • Rhizome - Fourniture d'accès Wifi d'initiative étudiante à Compiègne (Oise)
  • Sames - Fourniture d'accès Internet par Wifi, village de Sames (Pyrénées-Atlantiques)
  • tetaneutral.net - Fourniture d'accès ADSL, couverture Wifi de zones blanches, à Toulouse.

Les 3 associations qui devraient très bientôt nous rejoindre :

  • FAImaison - Fourniture d'accès ADSL à Nantes.
  • Illyse - Fourniture d'accès ADSL à Lyon et Saint-Etienne
  • Rézine - Fourniture d'accès ADSL à Grenoble.

Nos associations ont toutes comme activité principale de fournir de l'accès Internet, mais ce n'est pas notre seule activité. Nous agissons aussi pour défendre nos valeurs : la liberté d'expression sur le réseau, la neutralité du Net, la gestion participative du réseau, la diffusion de la connaissance sur les dessous d'Internet. Pour toutes ces activités, qui sont essentielles à la défense d'un Internet libre, nous avons besoin d'être nombreux. D'abord d'être nombreux à agir, ce que permet d'essaimer un grand nombre d'associations. Mais aussi d'être nombreux à soutenir, nombreux à se tenir informés, nombreux à relayer le message partout où c'est nécessaire.

L'implication des membres de la Fédération existe sur beaucoup de fronts. Sur le front réglementaire, nous suivons les activités de l'ARCEP qui visent à défendre, ou pas, la neutralité du réseau, et à protéger les citoyens-internautes contre les abus des dominants de tous poils. Sur le front politique, depuis que nos politiques ont décidé de nous « civiliser », ou de nous « réguler » sans rien comprendre à ce qu'est le réseau : nous travaillons avec tous les bords politiques pour qu'ils comprennent ce qu'ils font, au minimum, et qu'ils le fassent en conscience. Sur le front européen, en essayant d'intervenir, sous une forme ou sous une autre, sur tous les sujets qui touchent le réseau (extension folle de la « propriété intellectuelle », lobbying intense sur la régulation des télécoms, monstruosité démocratique d'ACTA, etc). Enfin sur le front de l'éducation populaire, en allant expliquer ce qu'est Internet, comment il marche, son lien avec le changement de notre société, et comment chacun peut prendre sa place dans ce changement.

Pour toutes ces actions, ce n'est pas tellement le nombre de nos abonnés qui compte, mais bien le nombre de nos adhérents. Bien entendu, plus nous sommes nombreux, plus nous avons de moyens (par les cotisations), mais aussi plus nous avons de poids, dans ce que nous disons, dans ce que nous pouvons relayer comme information partout en France.

La question nous est souvent posée : oui, même ceux d'entre vous qui ne sont pas éligibles à nos offres d'accès, même ceux d'entre vous qui ont encore besoin de la télévision par adsl, peuvent nous rejoindre. Vous pouvez très bien adhérer à un FAI associatif sans obligatoirement y prendre un abonnement.

Nous avons besoin qu'Internet soit libre. Internet a besoin que nous soyons innombrables.

Rejoignez-nous en adhérant à l'association près de chez vous ! (voire éventuellement y prendre accès à Internet ;)

Permanence

Réunion ouverte à tous

Tous les jeudis de 18h à 19h30

EHPAD Saint-Joseph

7 rue Meyer

81200 Mazamet

Salle sous-sol formation informatique